REVUE LIBER

Revue Liber

Revue LIBER

22 euros

Pourquoi fonder une nouvelle revue dédiée à la Tradition, à la métaphysique, au symbolisme, à l’Art sacré, à la vie intérieure, alors que le matérialisme, l’individualisme et le nihilisme semblent triomphants ? Parce que nous nous devons par fidélité et par nécessité de témoigner de l’inaltérabilité de la Connaissance Sacrée.

La plupart d’entre nous se sont nourris des « Etudes Traditionnelles », de « Connaissance des Religions », de « Vers la Tradition », des « Cahiers du Sud », de « Hermès », des « Cahiers de l’Université saint Jean de Jérusalem », des « Cahiers du Groupe d’Etudes Spirituelles Comparées », et de bien d’autres publications plus confidentielles. Que reste-t-il de toutes ces initiatives portées par de grands chercheurs et témoins ? Un grand vide.

Mais la soif de Connaissance est toujours intacte et les sources discrètes non taries. De nouvelles générations, conscientes de l’inanité d’un néo-spiritualisme, de la confusion qui règne entre psychique et spirituel, entre développement personnel ou bien être et délivrance ou paix profonde, se questionnent et partent en quête de ce qui peut rester çà ou là comme voie d’accès à une authentique et redoutable réalisation spirituelle.

Ainsi, avec cette revue, nous lançons aussi un appel aux personnes de bonnes intentions, aux veilleurs, aux guetteurs, aux gardiens, aux ravis, aux bienheureux, aux témoins, aux artisans de paix, qui permettront à Liber de croître qualitativement.  René Guénon évoquait dans « Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps », « les fissures de la grande muraille ». Au cœur de la dissolution, il importe encore et toujours, de « rassembler ce qui est épars », de « faire sortir l’ordre du chaos.»

Dès lors, et en hommage à notre ami Bernard Avella, qui fut un libraire fin connaisseur de ces sujets, nous avons souhaité créer Liber, afin que de plutôt disperser l’héritage, nous rassemblions les héritiers.

Nous accueillerons bien volontiers pour les prochains numéros les contributions de ceux qui se sentent concernés par notre projet. Nous publierons deux numéros par an (novembre – mai.) Bonne lecture.

Le comité de rédaction

NUMÉRO 1
AUTOMNE 2018

FORMAT 16 X 22 – 168 pages

Au sommaire de ce numéro

Avant propos
Pierre Bergounioux Liber
Colette Poggi L’art comme voie d’Éveil – Regards sur l’expérience esthétique en Inde ancienne
Michel Michel Les noces de Cana – Considérations sur la place anachronique du Christianisme dans les cycles historiques
Remo Mugnaioni «C’est donc ainsi que vous prierez» – Une histoire textuelle du Notre Père entre les Ier et le Vème siècles
Georges Lahy L’arbre-fruit générationnel
Eric Unger La médiation, passerelle entre Simone Weil et René Guénon
Emile Dermenghem Techniques d’extase en Islam
Marie Carré Le mystère trinitaire, s’enveloppe-t-il de silence ou de parole ?
La théologie trinitaire de saint Jean Damascène
Stéphane Benoist Quelques fragments d’éternité… – Lire Emily Dickinson en compagnie de Bernard Avella
Philippe Subrini Souvenir d’un libraire marseillais

NUMÉRO 2
PRINTEMPS 2019

FORMAT 16 X 22 – 162 pages

Au sommaire de ce numéro

Avant propos
Michel Michel Considérations sur l’existence et le sens d’une « voie héroïque » au sein du christianisme
Nicolas Marin Boon Note sur la connaissance symbolique
Albert-Henri Kühlem En quête de la bonté de l’homme avec Maître Eckhart
Wajid Grall A propos d’un aspect universel du Yin-Yang
François du Boisseau SCHADDAI
Jean-Pierre Schnetzler La théorie des cycles et la fin des temps
Anne Fargier Pas à pas sur un chemin d’étoiles
Bernard Barrat Approche mathématique de la sainte Trinité. Rationalisme universel ?